Παρασκευή, 9 Φεβρουαρίου 2018

ΠΩΛ ΒΑΛΕΡΥ!




PAUL VALÉRY


COLLOQUE
(POUR DEUX FLÛTES)

    À Francis Poulenc, qui a fait chanter ce colloque.


A

D’UNE Rose mourante
L’ennui penche vers nous;
Tu n’es pas différente
Dans ton silence doux
De cette fleur mourante ;
Elle se meurt pour nous...
Tu me sembles pareille
À celle dont l’oreille
Était sur mes genoux,
À celle dont l’oreille
Ne m’écoutait jamais;
Tu me sembles pareille
À l’autre que j’aimais:
Mais de celle ancienne,
Sa bouche était la mienne.


B

Que me compares-tu
Quelque rose fanée ?
L’’amour n’a de vertu
Que fraîche et spontanée...
Mon regard dans le tien
Ne trouve que son bien:
Je m’y vois toute nue!
Mes yeux effaceront
Tes larmes qui seront
D’un souvenir venues!...
Si ton désir naquit
Qu’il meure sur ma couche
Et sur mes lèvres qui
T’emporteront la bouche...

Δεν υπάρχουν σχόλια:

Δημοσίευση σχολίου