Παρασκευή, 28 Ιουλίου 2017

ΦΡΑΝΣΙΣ ΠΟΝΖ!




FRANCIS PONGE


POUR LA RUÉE ÉCRASANTE

Pour la ruée écrasante
De mille bêtes hagardes
Le soleil n’éclaire plus
Qu’un monument de raisons.

Pourront-ils, mal venus
De leur sale quartier,
La mère, le soldat,
Et la petite en rose,

Pourront-ils, pourront-ils,
Passer ? Ivre, bondis
Et tire, tire, tue,
Tire sur les autos !

Δεν υπάρχουν σχόλια:

Δημοσίευση σχολίου