Σάββατο, 18 Μαρτίου 2017

ΡΕΝΕ ΣΑΡ!




RENÉ CHAR


BEL ÉDIFICE ET LES PRESSENTIMENTS

J’écoute marcher dans mes jambes
La mer morte vagues par-dessus tête


Enfant la jetée-promenade sauvage
Homme l’illusion imitée


Des yeux purs dans les bois
Cherchent en pleurant la tête habitable.

Δεν υπάρχουν σχόλια:

Δημοσίευση σχολίου